Comment suis-je arrivée vers vous?

Petite, j'étais douée d'une sensibilité à fleur de peau et de beaucoup d’intuition, ce qui peut être très déstabilisant, lorsque l'on naît dans une famille à la pensée très cartésienne et matérialiste.

Il faut développer énormément de force intérieure pour s'affirmer et s'accepter soi-même, ce qui fut mon cas.

 

J'ai eu la chance d'avoir près de moi de beaux artistes ainsi qu'une grand-mère médium, cartomancienne et barreur de feu, qui m'a très tôt sensibilisée et initiée aux messages envoyés par l'invisible.

Depuis les mondes de lumière, elle continue avec tant d'autres chers disparus à m'aimer, m'inspirer, me guider...

Vous l'aurez compris, un peu comme Obélix, toute petite, je suis tombée dans le chaudron. Mais que faire de toutes ces perceptions, de ces merveilleuses empathie et médiumnité, lorsqu'on grandit dans une famille comme la mienne ? Il y a une chance sur deux que l'on se renie. Ce fut mon cas, jusqu'au moment de mes 24 ans, quand une amie énergéticienne, lors d'un soin, a permis cette merveilleuse ouverture spirituelle ensommeillée. Il m'a fallu néanmoins des années avant que je n'ose me mettre en marche vers la thérapie diffusée vers les autres.

Comme les choses n’avançaient pas suffisamment vite, à 29 ans, ils m'ont envoyé ou réveillé le don de peinture. L'écriture automatique, le magnétisme et le tarot se sont mis en place quelques années plus tard, au fur et à mesure que je m'assumais...

IMG_0452.jpeg